Le programme d’aide au développement éditorial pour les musiques actuelles évolue

Mai 2021

Afin de prendre mieux en compte les mutations dans la chaine de valeur créative et la croissance des investissements des éditeurs pour accompagner l’émergence et le développement d’auteurs compositeurs...

Ce programme comprend deux volets d’aide :

  • l’aide au développement des œuvres et du répertoire d’auteurs compositeurs (volet 1)
  • et l’aide à la valorisation du patrimoine des éditeurs (leur catalogue éditorial - volet 2)

Sur le volet 1 :

Jusqu’à présent les dépenses éligibles concernaient les dépenses externes. Or ces dépenses ne sont qu’une partie de l’investissement réalisé par des éditeurs. Les frais de structure fléchés sur des projets peuvent représenter un coût quatre fois supérieur aux dépenses externes.

L’investissement interne est désormais pris en compte pour les catégories de dépenses suivantes : maquettes phonographiques, la promotion, le développement scénique, par un coefficient multiplicateur de 2,5 appliqué aux dépenses subventionnables.

Par ailleurs, l’action culturelle prendra en compte la participation d’un maximum de 2 directeurs artistiques aux séminaires d’écriture pouvant être soumis par les éditeurs.

Sur le volet 2 :

Chaque éditeur pourra désormais déposer 2 dossiers par an.

> Pour plus de détails se référer au programme mis en ligne 

Publié le 03 mai 2021