Les films soutenus par la Sacem

Juillet 2024

La Sacem accompagne tout au long de l’année les compositeurs de musique de films.

La musique et l’image : deux arts indissociables

Parce qu’une œuvre audiovisuelle se regarde autant qu’elle s’écoute, la musique tient une place essentielle au cœur du processus de création. La bande originale participe pleinement à l’identité d’une œuvre audiovisuelle. Les auteurs et compositeurs de musique, jouent un rôle majeur dans la création de cette œuvre.

La Sacem valorise la musique à l’image et les compositeurs de musique de films en soutenant la création de musique originale sur différents formats (les long-métrages, les fictions TV, les court-métrages et documentaires), aux œuvres audiovisuelles musicales (long-métrage et documentaire), captations de spectacles vivants, les ciné-concerts, les émissions musicales, les festivals et les manifestations audiovisuelles, etc.

Grâce à son programme d’aide, la Sacem soutient ce mois-ci les films en salle :

 

Pendant ce temps sur la terre

Pendant ce temps sur la terre
 

Réalisation : Jérémy Clapin

Musique originale : Dan Levy

Elsa, 23 ans, a toujours été très proche de son frère aîné Franck, spationaute disparu mystérieusement 3 ans plus tôt au cours d’une mission spatiale. Un jour, elle est contactée depuis l’espace par une forme de vie inconnue qui prétend pouvoir ramener son frère sur terre. Mais il y a un prix à payer…

« Avec la musique de Pendant ce temps sur Terre, j’ai voulu donner du poids à l’imaginaire, et ainsi revendiquer qu’il est aussi vrai que la réalité ». Dan Levy

Elyas

Elyas
 

Réalisation : Florent-Emilio Siri

Musique originale : Jean-Pascal Beintus

Elyas, ancien soldat des Forces Spéciales, solitaire et paranoïaque, devient garde du corps pour Nour, 13 ans et sa mère Amina, venues du Moyen-Orient. Tandis que l’ex-guerrier et la jeune fille s’apprivoisent, un mystérieux commando les prend pour cibles. Elyas ne reculera devant rien pour la sauver.

« Mon score évoquera donc le style du film noir. L’orchestration aura tendance à s’élargir vers le bas, laissant la part belle aux violoncelles et contrebasses. Il y aura aussi un thème plus léger, que j’interpréterai moi-même au piano et qui sera accompagné par des cordes « Con Sordini ». Jean-Pascal Beintus

Le medium

Le medium
 

Réalisation : Emmanuel Laskar

Musique originale : Thomas de Pourquery & Valentin Hadjadj

Michael cumule les tracas. Il n’accepte ni sa rupture amoureuse, ni l’héritage de sa mère récemment décédée : le don de communiquer avec les morts. Débordé par son chagrin, il refuse d’assumer sa vocation de Médium. Mais sa rencontre avec Alicia, jeune artiste charismatique convaincue de la présence de son mari décédé, va le pousser à changer d’avis …

« Je me réjouis d’accompagner le geste créatif du film en y apportant ma touche, par un travail d’improvisation collective ». Thomas de Pourquery & Valentin Hadjadj

Zenithal

Zenithal

Réalisation : Jean-Baptiste Saurel

Musique originale : Manuel Peskine

Ensemble depuis 10 ans, Francis et Sonia ne se comprennent plus. Alors qu’ils essayent de sauver leur couple, Francis se retrouve accusé du meurtre de son ancien rival Ti-Kong. Fuyant la police, il tombe entre les griffes d’un chirurgien en roue libre, prêt à tout pour défendre la domination masculine. Sonia passe alors à l’action pour secourir Francis, son couple, et rétablir la paix entre les sexes. Après l’ère du génital… l’heure du zénithal a sonné.

 

La prisonnière de Bordeaux

La prisonnière de Bordeaux
 

Réalisation : Patricia Mazuy

Musique originale : Amine Bouhafa

Alma, seule dans sa grande maison en ville, et Mina, jeune mère dans une lointaine banlieue, ont organisé leur vie autour de l’absence de leurs deux maris détenus au même endroit… À l’occasion d’un parloir, les deux femmes se rencontrent et s’engagent dans une amitié aussi improbable que tumultueuse…

 

- Retrouvez tous les films soutenus en 2024

Publié le 01 juillet 2024