Fahrenheit 451

Janvier 2018

Dans le cadre de son action culturelle solidaire, la Sacem soutient des projets de création menés avec des auteurs et compositeurs.

Le pôle Jeune Public et Éducation artistique a soutenu le projet de création sonore de Nicolas Judelewicz « Fahrenheit 451 » avec les détenus de la maison d’arrêt des Hauts de Seine.

Dans une société où le livre est interdit, Montag, pompier modèle, est chargé de les brûler. Mais un jour, une rencontre va allumer un feu intérieur en lui.

Farenheit 451 sur scène
© Chantal Stoman
Farenheit 451 sur scène
© Chantal Stoman

festival Vis-à-Vis

Ce spectacle a été présenté dans le cadre du festival Vis-à-Vis au théâtre Paris-Villette, les 29 et 30 janvier dernier. 

Chaque année des dizaines d’artistes, de compagnies et de lieux culturels vont répéter, créer, diffuser des oeuvres, auprès et avec des personnes détenues, en partenariat avec l’administration pénitentiaire et le concours des coordinateurs culturels franciliens. Ces oeuvres sont le plus souvent représentées en détention, dans des conditions modestes et éphémères. Elles n’en sont pas moins de véritables créations, garantes du maintien d’un récit collectif qui font de nous tous des contemporains au-delà des contextes et des cultures.

Farenheit 451 sur scène
© Chantal Stoman

Publié le 06 février 2018